Affairage

Tina Glamour menace Olokpatcha qui veut organiser l’anniversaire de Feu Dj Arafat


Le 26 janvier prochain, les fans de Feu Dj Arafat célébreront son anniversaire posthume un peu partout dans le monde. A Abidjan, Olokpatcha l’empereur, son meilleur ami a décidé d’organiser une fête dans une grande boite de nuit de la place afin de marquer ce jour comme l’aurait fait le Daïshi s’il était encore vivant.
Mais encore une fois, Tina Glamour, la mère du défunt a fait part de sa désaprobation face à cette initiative.
« Mon fils est décédé, à quoi sert donc cet anniversaire ? Qu'on laisse son âme reposer en paix !
Arafat n'est pas un fonds de commerce.
Si mon fils vivait, il aurait eu 35 ans le 26 janvier prochain.
Je suis tombée des nues de voir sur les réseaux sociaux une affiche qui annonce une fête à cette occasion dans une boite de nuit.
J'apprends que c'est Olokpatcha qui en est l'organisateur. Je ne suis concernée ni de près ni de loin par cet événement. Je n'en suis pas la marraine. Je refuse que mon nom soit associé à cela.
Arafat ne vit plus. A quoi sert donc une fête à l'occasion de sa date d'anniversaire dans une boite de nuit?
Avec des salons à hauteur de 200. 000 FCFA, 300. 000 FCFA et plus. Ça suffit!
Que les gens arrêtent d'utiliser l'image de mon fils à des fins commerciales.
La commémoration de son décès en Août dernier j'avais donné mon accord à Badro et aux chinois de la faire sur le lieu du décès d’Ararat. Ça c'est compréhensible!
Mais fêter l'anniversaire d'un défunt. Franchement qu'on mette fin à ce genre de cinéma. Dans les derniers instants de mon fils, il avait besoin de soutien moral, financier et même de promotion. Il n'a bénéficié d'aucun soutien.
Ce n'est pas maintenant qu'il se trouve sous la terre que son nom sera utilisé à des fins commerciales.
Qu’Olokpatcha sursoit à son événement. S'il s'entête il sera traduit devant la justice.
Il n'est pas apte à le faire. Qu'il laisse l'âme de mon fils reposer en paix. Olokpatcha a perdu son père. Qu'il n'utilise pas le nom de mon fils pour récolter des fonds pour financer les obsèques de son père.
Des gens en France ont mis en vente des t-shirts à l'effigie d’Arafat. Mais lors des fêtes de fin d'année. Ils n'ont pas pensé aux enfants d’Arafat.
C'est pour mes petits-enfants que je me bats.
Si une fête doit s'organiser à l'occasion de l'anniversaire de mon fils, cela doit être à l'initiative de sa mère que je suis ou de sa grand-mère dans la stricte intimité familiale.
De nombreux artistes dans ce pays vivent encore. Olokpatcha peut les célébrer. Qu'on laisse mon fils reposer en paix. »
, a-t-elle déclaré.






Auteur de l'article

ATTEBI Boris Michel

Passionné des nouvelles technologies, j'ai un BTS en Informatique Dévéloppeur d'Application. J'ai crée ce site web afin de vous informer en temps réel sur tout ce qui se passe ici et partout dans le monde.




Scroll to Top